La baisse de population

        Les causes de la baisse de population d'abeilles

     

      Des abeilles qui disparaissent sans laisser de corps, des colonies entières décimées par ce que l'on appelle le syndrome d'effondrement des colonies. Et on ne connaît pas la cause de cet effondrement. Pourtant, voici quelques suspects.

 

      Les produits chimiques

      On a découvert jusqu'à 170 produits chimiques différents dans les ruches de colonies malades et de colonies saines. Certains échantillons de pollen emmagasinés dans les alvéoles en contiennent jusqu'à 35 types. Bien qu'aucun produit chimique à lui seul ne semble être la cause du syndrome, les pesticides affaiblissent les abeilles.

 

      Le Varroa

      Entre 1987 et 2006, le varroa, acarien parasite de l'abeille, est responsable en grande partie d'une diminution de 45% du nombre de colonies d'abeilles dans le monde.

Varroa

 

      Comme tout parasite, le Varroa vit aux dépens de son hôte, et dans la mesure où une même abeille peut en héberger plusieurs, on imagine aisément que ladite abeille finisse par dépérir, et même à périr tout court. Au niveau du couvain cette acariose génère souvent des malformations, ce qui hypothèque le devenir de l'insecte, et à terme celui de la colonie. Suite à une prolifération sévère, et non traitée, une ruche peut se voir totalement dépeuplée en quelques années.

 

   Cycle d'infestation du Varroa

      Les mâles vivent seulement dans les cellules du couvain de l'abeille, alors que les femelles se rencontrent aussi sur l'abeille adulte, à l'intérieur et à l'extérieur de la ruche. Seules les femelles sont capables d'hiverner.

       Le cycle de reproduction des Varroa se déroule seulement dans le couvain.

      L'oeuf est pondu dans une cellule par une femelle fondatrice qui y entre juste avant l'operculation pour se laisser enfermer. Plusieurs femelles peuvent se retrouver dans la même cellule. Chaque femelle pond de 2 à 8 œufs, dont le premier est toujours un œuf de mâle. Les œufs suivants sont toujours des œufs femelles. La femelle pond un œuf environ toutes les 30 heures. Si cet œuf est un œuf de mâle, son développement dure 6 à 7 jours; s’il s’agit d’un œuf de femelle, son développement est un peu plus long et dure de 8 à 9 jours. Le mâle nouvellement éclos féconde ses sœurs dès leur naissance. Dans une cellule d’ouvrière, une femelle fondatrice de varroa pond en moyenne 3 œufs (1 mâle et 2 femelles), alors que dans une cellule de mâle, elle en pond en moyenne 4 (1 mâle et 3 femelles). Les jeunes femelles varroa, fécondées par leur frère, sortent de la cellule au moment de la « naissance » de l’abeille. Après un délai de quelques jours, le cycle d’infestation peut recommencer.

Abeille avec varroa

 

Couvain : Larves et nymphes


      Des parasites

      Des champignons unicellulaires, tel que le Nosema apis, infectent les abeilles des colonies souffrant du syndrome d'effondrement. Ce parasite envahit le tube digestif et provoque une dysenterie : inflammation de l'intestin qui peut être provoquée par des produits chimiques irritants ou des bactéries. Elle se caractérise par une diarrhée fréquente et sanguinolente, avec des douleurs abdominales et des sensations de faux besoins. Mais l'infection est trop faible pour apporter la mort à elle seule.

 

      Les Frelons asiatiques

      Le frelon asiatique est arrivé en France caché dans un chargement de poterie chinoise fin 2004. Depuis, cette espèce s'est parfaitement acclimatée et a envahi peu à peu la France. Cet insecte, se met en position de vol stationnaire à l'entrée des ruches pour pouvoir fondre sur les abeilles et ainsi les décapiter avec ses mandibules. Après leur avoir arraché les pattes et les ailes, il en fait une boulette qu'il emporte jusqu'à son nid pour nourrir les larves. Il arrive à tuer et à emporter une abeille en quelques minutes. Une dizaine de frelons suffit pour tuer une ruche !


frelon-abeille.jpg

      Le virus israélien de la paralysie aiguë

      Ce virus engendre des symptômes semblables à ceux du syndrome d'effondrement et il est présent dans la plupart des colonies malades. Il pourrait être la cause du syndrome d'effondrement ou une complication qui entraînerait la mort.

        La baisse de production du miel       

       La consommation annuelle de miel en France est stable, elle est de 40 000 tonnes. En revanche, la production de miel connait une très importante baisse, en effet, en 1995, la production de miel atteignait 33 000 tonnes, en 2004 elle était de 25 000 tonnes et en 2010 de 15 000 tonnes. La production nationale ne couvre donc pas les besoins des Français. Chaque Français consomme en moyenne 600g de miel par an, ce qui les place au cinquième rang mondial de la consommation de miel.

       En France, la plupart des miels est vendue sur le marché ou directement chez le producteur. Seulement 14 500 à 15 000 tonnes sont vendues par la grande distribution. Le miel « toutes fleurs » est le plus consommé, il représente plus de la moitié des ventes, c’est le moins cher.

       L’industrie utilise près de 3 000 tonnes de miel, notamment pour les céréales pour le petit-déjeuner, les aliments pour les enfants, le nougat, le pain d’épice, l’industrie pharmaceutique et cosmétique, l’hydromel, etc.

  miel-cosmetiques.jpg                                                      nougat.jpg                               

 Produits cosmétiques fabriqués avec du miel                                         Nougat


       Cependant, la production mondiale de miel augmente, elle passe de 961 000 tonnes en 1991 à 1 263 000 en 2001. L'Union Européenne est le principal importateur de miel : 193 000 tonnes de miel importées en 2000. En 2001, l'Union Européenne a produit 111 000 tonnes de miel, la quantité de miel importée dans l'Union Européenne est donc plus importante que la quantité de miel produite. On a recours à des miels d'importation venant d'Asie ou d'Amérique du Sud. En 2001, 465 000 tonnes de miel sont produites en Asie, dont 256 000 en Chine qui exporte 103 000 tonnes de sa production en 2000.

       La production mondiale de miel naturel est en chute, dans beaucoup de pays on fabrique du miel artificiel.

 

page-suivante-1.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site